Découvrez les meilleurs produits du marché pour votre perroquet

Adopter un perroquet est un engagement serieux

La décision d'acquérir un perroquet doit être mûrement réfléchie. Il faut vous assurer que chaque personne qui sera en contact avec lui accepte ce nouveau membre et qu'aucune n'est allergique aux plumes ou à la poussière de plumes. Pensez au fait qu'il aura besoin d'une cage, celles-ci restent très onéreuses.

Il faudra prévoir une petite bourse pour une éventuelle visite chez le vétérinaire en cas de besoin (les honoraires d'un vétérinaire aviaire -vétérinaire spécialisé dans les NAC- sont élevés). Soyez également certain que vous pourrez vous déplacer dans l'urgence (prévoir également une cage de transport).

Il vous faudra penser à certains aménagements pour éviter que votre nouveau compagnon ne prenne la fuite par une fenêtre. Un perroquet risque de détruire un peu le mobilier, il souillera certains meubles de fientes, pourrez-vous le supporter ?

Il faudra éduquer et responsabiliser les enfants qui devront faire attention à chaque porte (aussi bien de pièce que de placard). Il vous faudra l'apprivoiser, en aurez-vous la patience ? Pouvez-vous offrir un environnement sain et un endroit calme où votre perroquet sera logé ? Les petits perroquets africains n'étant pas bruyant et convenant parfaitement à la vie en appartement, il ne vous sera pas nécessaire de prendre des précautions par rapport au voisinage.

Etes-vous suffisamment présent afin que votre nouvel ami ne s'ennuie pas ? Les jouets sont importants mais les perroquets sont des oiseaux grégaires, la solitude ne leur convient pas du tout. Si vous êtes absent toute la journée, tournez-vous vers un autre type d'animal ou achetez-les par deux (sexe sans importance, il n'est pas obligatoire de prendre deux sujets de la même espèce mais restez dans les petits africains de préférence). Même dans des cages séparées, ils pourront converser et s'imiter, le temps passera plus rapidement jusqu'à votre retour.

Etes-vous prêt à abandonner vos vacances ou à modifier les destinations afin de prendre votre compagnon avec vous ? Ou, avez-vous dans vos connaissances une personne de confiance qui pourra s'occuper de votre perroquet en votre absence ? Si vous êtes conscient de toutes ces contraintes et avez répondu « oui » aux questions, songez encore au fait qu'un petit perroquet africain bien soigné vit en moyenne 40 ans, c'est 3 fois plus longtemps qu'un chien ou un chat.

EAM - EPP - IMPORTE - SOCIALISE

J'aimerais d'abord vous parler de l'importation. Evidemment, en tant qu'éleveur, je me rends compte qu'il fut nécessaire d'importer des oiseaux de différentes espèces afin de débuter leur élevage en captivité.
Ce site n'existerait d'ailleurs pas si il n'y avait pas eu d'importation puisque les Perroquet ne seraient connus que par des photos dans des livres.

En dehors du perroquet Robuste qui nécessite un climat le moins humide possible, tous les Perroquet sont maintenant couramment élevés et se reproduisent aisément en captivité. Il n'est donc plus nécessaire de former des couples avec des oiseaux capturés !

Je ne suis pas là pour faire le procès des paysans qui capturent les youyous en quantités démentielles chaque année pour faire vivre leur famille. Mais le youyou est le Perroquet le plus courant, du fait de l'importation, des centaines (voir des milliers ?) de couples reproducteurs sont détenus et donnent chaque année des bébés.

Bien sûr, il est très tentant de venir en aide à ce pauvre petit perroquet orange et vert que l'on voit dans les animaleries ayant l'air extrêmement malheureux et terrifié. Vu son prix minime (entre 50 et 75 euros), cette bonne action ne nous ruinera pas !

Je serais incapable de vous décrire exactement quel enfer à vécu ce petit perroquet avant d'atterrir dans l'animalerie. Je sais seulement que les plus jeunes et les plus âgés (donc les plus faibles) ne survivent pas aux quarantaines et au transport. C'est donc un oiseau adulte ou presque que vous accueillerez !

Son âge avancé n'aidera en rien l'apprivoisement de ce perroquet qui aura dès le départ une dent contre l'être humain (tout à fait compréhensible). Sans parler du fait qu'acheter ce youyou importé permettra à un autre youyou d'être capturé dans sa forêt natale pour combler la place que vous aurez libérée...

QU'EST-CE QUE L'EAM ?

L'EAM ou Elevage A la Main est une mode de ces dernières années. Elle consiste à remplacer les parents naturels d'un oiseau. C'est donc l'homme qui nourrit l'oiseau avec une seringue à l'aide d'une pâtée spécialement élaborée dans ce but. Soit les oeufs sont prélevés du nid et placés en incubateur, l'élevage à la main commence donc dès la naissance.

Soit on retire les poussins à leurs parents vers l'âge de 15 jours (imaginez le désarrois des parents face à ce pillage de nid). Evidemment, privés de leurs oeufs ou de leurs bébés, les parents repondent plus rapidement et dans certains élevages, on ne parle plus de perroquets mais tout simplement de poules pondeuses.

Ainsi nourri par l'homme, l'oiseau croit tout simplement faire parti de la même espèce. Celui-ci n'a donc absolument pas peur de la main, il est docile et affectueux. L'avantage de cette méthode est qu'il n'y a plus le travail d'apprivoisement, dès que l'oiseau arrive, il vous est entièrement dévoué et vous aime comme il aimerait un des siens. C'est un petit jouet avec lequel vous pouvez faire presque tout ce que vous voulez, en terme de manipulations.

Les inconvénients de cette méthode sont :
  • Le prix d'un oiseau élevé main est beaucoup plus élevé, peut même doubler, par rapport à celui d'un oiseau élevé par ses parents naturels.
  • Les troubles du comportement, l'oiseau n'a plus de repère, il se prend pour un humain. Il va tout faire comme vous et lorsqu'il touchera à quelque chose qu'il ne doit pas, ne comprendra pas pourquoi vous, vous avez le droit et pas lui.
  • Un sevrage trop rapide ou forcé occasionne également des problèmes de comportement, surtout que la plupart des perroquets EAM régressent à leur arrivée dans leur nouvelle maison. L'oiseau peut ne pas se nourrir et vous réclamer à manger constamment.
  • Un perroquet EAM dépend totalement de son humain favoris (car il effectuera un choix et aura toujours un humain favoris envers lequel il pourra se montrer très jaloux, possessif et exclusif). Il sera malheureux lorsque vous ne serez pas là et risque de faire beaucoup de bêtises pour attirer votre attention : morsures ou cris (bien que les Perroquet ne soient pas des oiseaux criards, ils trouveront toujours un son que vous n'aimerez pas pour vous faire venir à eux).
  • Si vous n'achetez pas deux perroquets en même temps ou n'apportez pas un compagnon ailé à votre perroquet EAM dans les 6 mois après son arrivée, ce dernier ne reconnaîtra plus la gente ailée. Dans le meilleur des cas, il ignorera tout simplement le compagnon à plumes que vous lui présenterez et dans le pire, il ne le supportera pas et sera agressif.

Le Perroquet EAM a un autre problème, celui-ci n'a peur de rien et se montre extrêmement agressif envers les autres animaux de la maison, quels qu'ils soient et peu importe leur taille. (voir la partie « Caractère du Perroquet » des Articles)

QU'EST-CE QU'UN OISEAU EPP ?

Très simple, EPP signifie Elevé Par les Parents. Si vous choisissez un oiseau élevé par ses parents, il sera intouchable et peureux à son arrivée. Il vous faudra patience, douceur et persévérance pour gagner sa confiance et l'apprivoiser. Cela vous demandera du travail, peut-être vous faudra-t-il une année pour avoir un oiseau aussi affectueux et docile qu'un EAM mais qu'est-ce qu'une année sur 40 ans de vie ? Il vaut mieux perdre une année à apprivoiser son perroquet pour ainsi vivre en harmonie avec lui durant plus de 30 ans que de choisir un EAM qui deviendra ingérable après 2 ou 3 ans.

Vous pourrez vous féliciter de cet apprivoisement qui sera une énorme récompense et vos liens seront tout aussi forts, voir encore plus forts, que ceux que vous pourriez avoir avec un perroquet EAM. Cet apprivoisement vous évitera d'avoir un hybride-humain-touche-à-tout-destructeur. Il sera capable de s'occuper seul et de se passer quelques heures de vous sans risquer qu'il ne se déplume ou devienne névrosé (les refuges et parcs sont remplis de perroquets à moitié nus, gueulards et/ou mordeurs). Vous pourrez sans problème envisager l'acquisition d'un second perroquet, même 10 ans après et pourquoi pas, si le coeur vous en dit, envisager de laisser reproduire votre compagnon.

ET LA SOCIALISATION ?

La socialisation consiste à manipuler les oisillons au nid alors qu'ils sont élevés et nourris par leurs parents.
Cette méthode est quasi inexistante chez les perroquets mais a tendance à être de plus en plus appliquée avec les perruches. La raison pour laquelle la socialisation ne se fait pas encore avec les perroquets est toute simple : les parents, sauvages (surtout des importés), risquent d'abandonner leur couvée.

Il faut donc des parents un minimum apprivoisés et habitués à un contrôle journalier du nid bien avant que les oeufs ne soient pondus, afin que ceux-ci acceptent que l'homme touche au nid. Les bébés d'un couple de perroquets de compagnie se prêtent très bien à la socialisation au nid. J'ai eu connaissance de quelques cas qui furent des réussites, chez des particuliers.

La socialisation au nid demande plus de travail que l'EAM aux grands éleveurs qui ont plusieurs couples. Elle demande une préparation auprès des parents et le déplacement de l'éleveur auprès de chacun des petits.
Dans le cas de l'EAM, les oisillons sont gardés en couveuses dans une même pièce, cela tient beaucoup plus du travail à la chaîne, les oisillons sont nourris les uns après les autres.

La socialisation au nid regroupe tous les avantages de l'EAM et des oiseaux élevés par leurs parents.
Le perroquet n'a pas peur de l'humain, il a confiance en lui, l'apprécie et l'intègre à son groupe sans pour autant dépendre de lui.

Pour conclure, de plus en plus d'éleveurs consciencieux et vraiment passionnés par leur hobby (et non pas l'argent) se rendent compte des ravages que provoque l'élevage à la main. J'espère que cette mode passera très rapidement car le nombre de perroquets EAM abandonnés ou qui changent continuellement de foyers avant d'atterrir dans les parcs, zoos et refuges est catastrophique.



QUEL POICEPHALUS CHOISIR ?

Le comportement des petits Perroquet est assez semblable d'une espèce à l'autre, ce sont surtout sur des critères physiques que vous effectuerez votre choix.

Le youyou est le plus connu, le plus commun et le plus détenu du fait de son importation régulière.
Il est réputé comme étant un parfait compagnon à plumes. C'est le Perroquet le plus vif en couleurs et il existe déjà des mutations qui semblent bien établies comme le panaché et le pastel. Celles-ci sont encore très onéreuses alors que le youyou aux couleurs sauvage a un prix tout à fait raisonnable.

Le caractère du Jardine se rapproche plus de son lointain cousin, le Gris du Gabon, mais il est tout de même beaucoup plus facile à vivre, moins caractériel et lunatique. Bien évidemment, il faut aimer les oiseaux verts.

Dans les petits, le perroquet de Meyer est de plus en plus détenu en tant qu'oiseau de compagnie, il se révèle extrêmement agréable et facile à vivre, plein d'entrain, malicieux et un brin manipulateur. Bien que moins coloré que le youyou, son bleu au croupion et son jaune aux ailes et à la tête en ont conquis plus d'un.

Le perroquet à ventre rouge est élevé couramment mais très peu détenu comme oiseau de compagnie car il semble plus nerveux et craintif. Les couleurs du mâle adulte ne peuvent laisser indifférent.

Le perroquet à tête brune est loin de ne pas avoir de charme. Brun et vert avec un peu de jaune caché, le point le plus important de son aspect physique est la couleur de son iris, qui n'est pas orange comme chez les autres Perroquet, mais vert, ce qui lui donne un air plus doux. Il semblerait que ce soit le petit Perroquet le plus calme.

Le perroquet de Rüppel sera celui que vous choisirez si vous souhaitez avoir un oiseau peu courant (évidemment, son prix sera en rapport avec sa rareté). Cependant, il est le moins coloré, entièrement gris, seules les femelles gardent du bleu aux cuisses à l'âge adulte (ce qui tombe bien puisque ce sont les plus faciles à trouver).

Mise en garde


Si vous décidez de faire l'acquisition d'un Perroquet EAM, je tiens à vous mettre en garde :

Certains éleveurs cèdent leurs jeunes perroquets non sevré prétextant que si vous terminez son sevrage, les liens entre vous et votre oiseau seront plus forts. Vous devrez lui donner une fois par jour, le soir, de la pâtée chauffée, à la cuillère ou à la seringue. Vous devenez donc son parent de substitution alors, oui, il sera plus attaché à vous... ses 2-3 premières années...

Seulement, à l'état sauvage, dans la nature, une fois arrivé à maturité (3 ans pour les petits Perroquet), l'oiseau quitte ses parents pour fonder une famille, ailleurs, avec un nouveau compagnon.
En dehors des très nombreux et gros risques de l'élevage à la main, il faudra vous attendre à ce même rejet lorsque votre perroquet aura atteint sa maturité, il risque de ne plus vouloir de vous. Un Perroquet EAM n'est correctement sevré qu'après 3 mois.