Découvrez les meilleurs produits du marché pour votre perroquet

Témoignage N°1 d'un propriétaire de YouYou du Sénégal

Bonjour tout le monde, moi c'est Yoyo (oui je sais, pas très original pour un youyou mais je n'y suis pour rien !), mon humaine me demande de me présenter alors on y va. Je suis un Poicephalus senegalus senegalus (ventre jaune) femelle vivant en France. Je ne porte pas de bague, et personne ne connaît mon passé. Moi je ne me rappelle pas, j'étais trop petite. On ne sait pas si j'ai été élevée à la main ou pas - mon humaine pense que non mais c'est peut-être une idée qu'elle se fait.



Avant d'atterrir ici, je suis passée par au moins deux maisons. Ma première humaine s'est séparée de moi car j'étais « insupportable » (j'ai fait exprès hé hé hé) et la seconde à cause d'une allergie. J'ai tout de suite aimé ma nouvelle maîtresse, qui m'a manipulée dès le premier soir. Avant je ne laissais personne me toucher lorsque j'étais dans ma cage mais là j'ai bien dû obtempérer et ma foi, comme elle mettait sa main dans la cage pour me sortir, j'avais tout intérêt à y monter.

Je suis très docile avec mon humaine et avec son homme, ils peuvent tout faire avec moi. Je n'aime rien tant que rester sur leur épaule quand ils vaquent à leurs activités ou bien quand ils sont devant la télé.
J'ai les ailes taillées et de toute façon je ne cherche pas à voler alors l'été je sors beaucoup dans le jardin, sur leur épaule ou sur mon perchoir. Dehors je suis très sage, je ne m'éloigne pas d'eux.
J'aime qu'ils me grattent la tête le soir, c'est simple chaque fois qu'ils tendent la main moi je tends la tête et je la mets devant leur doigt, ils sont bien obligés d'obtempérer. En fait c'est un secret mais j'en fais ce que je veux de mes humains.

Je peux rester des heures à me faire gratouiller, puis après je fais ma toilette en poussant des petits cris et en agressant les petits duvets qui volent, je m'installe en « mettant mon petit pyjama » comme dirait mon humaine (en fait je gonfle mes plumes et on dirait que j'ai un petit pantalon), puis je fais craquer mon bec et enfin je m'endors...

Dans la journée je suis très active. Mon jeu préféré : tout détruire ! Le bois, le carton, les papiers... Je suis une vraie furie si l'on me laisse en liberté dans une pièce, et je fais beaucoup de dégâts (et oui, 134 grammes et pourtant elle salit plus que les 2 chiens réunis, note de l'humaine). Les jouets pour perroquets je m'en fiche un peu, un bout de bois, un morceau de carton font largement mon bonheur.
Je fais aussi beaucoup de galipettes et de contorsions, je monte et descends à la corde, à la chaîne, j'ai même compris comment faire tomber la chaîne à terre afin de pouvoir rejoindre le sol.
J'ai une spécialité : quand je suis dans ma cage et que je veux me faire remarquer, je ne crie pas, je fais mieux : je monte au plafond de la cage, je me suspends la tête en bas et je commence à me balancer, de plus en plus vite. Ca ne loupe pas, on tend la main vers moi et on rit, puis on vient me chercher.

Un de mes grands jeux lorsque je suis sur le perchoir est de vider une des gamelles (j'envoie des granulés dans toute la pièce - les gros balourds à poil sont bien contents !) puis de transférer le contenu de l'une dans l'autre (bouts de fruits, bouts de granulés, bouts de carton.. tout y passe), et ensuite de me frotter le dos dans cette gamelle.. Cela fait beaucoup rire les humains qui voient mes 2 pattes s'agiter ! S'ils rient trop je me redresse d'un air digne et je les toise, je n'apprécie pas que l'on se moque de moi !

J'aime aussi m'accrocher à la corde ou à la chaîne en plastique à hauteur de dos de chien, et comme cela je guette. Dès qu'un des chiens passe à ma portée, je me balance pour attraper un bout de queue, une oreille... Il faut voir comme ces gros balourds ont peur de moi ! Je fais la même chose avec certaines personnes que je n'aime pas, j'attrape tout ce que je peux ! D'ailleurs à part mon humaine et mon humain, je n'aime personne, excepté Mathieu. C'est comme ça, et je sais me faire respecter !

Pourtant les humains en voyant ma taille me prennent pour un jouet et n'ont jamais peur de moi.. alors sans rien demander à mon humaine ils tendent le doigt pour que je monte dessus et crac ! je les mords allègrement.. mon bec n'est pas énorme mais bien aiguisé, et ça fait mal ! Alors je vois mon humaine qui rit sous cape... et explique qu'on ne touche pas un animal sans lui demander la permission.

Moi je hais les autres animaux, tous sans exception. Et je n'ai pas peur d'agresser ceux dont la tête ne me revient pas ! Les chiens en savent quelque chose, et tous les autres oiseaux de la maison aussi : la dodue amazone, les youyous, les perroquets amis du Net (même les aras ont peur de moi !). Cela m'a valu le surnom de « Dominatrix »:, et je le porte bien. Mon humaine a voulu me faire plaisir un jour en adoptant un beau mâle pour me tenir compagnie... Misère ! J'ai failli le mettre en pièces. Impossible pour moi de rester à côté de la dodue, je veux la manger également. Il faut me voir quand je suis en colère : je double de volume et mes pupilles se contractent au maximum.. J'émets une sorte de sifflement et je claque du bec... très dissuasif !

Je mange... de tout ! L'humaine fait attention à ce que je ne mange rien de nocif mais moi je ne suis vraiment pas difficile. Si on me laisse faire je vais piquer dans les assiettes, sauf dans celle de l'humain car je sais qu'il n'est pas d'accord, et je ne suis pas folle, je ne veux pas prendre un coup de fourchette !

Je suis un petit perroquet très silencieux, tout au plus je crie une ou deux fois pour sortir de ma cage mais c'est très rare car l'humaine me sort toujours quand elle est là. Je ne parle pas, je ne siffle pas. Je fais juste « clac-clac » quand je ne suis pas contente et j'essaie d'imiter les sons des bisous - mais ce n'est pas ressemblant du tout. Je sais quand même très bien me faire comprendre par le regard et par mes mimiques et mes humains m'aiment beaucoup.

Ah oui il faut dire aussi que je suis très propre, je ne fiente jamais sur les humains. Ils ne m'ont rien appris mais c'est comme ça. Voilà, j'espère vous avoir donné envie d'accueillir un de mes congénères !

Merci Emilie pour ton superbe récit !

Découvrez nos autres dossiers sur les Youyou du Sénégal .